Le Puy du Fou innove et se distingue sur le numérique

Situé dans la commune des Épesses en Vendée, le Puy du Fou est le 4ème parc français en terme de fréquentation avec ses 1 471 000 visiteurs en 2010 (Source Mémento du Tourisme 2011).

Conscient des enjeux de l’eTourisme, le Puy du Fou accorde 20% de son budget de communication dans le numérique et fait preuve d’innovation, d’originalité et de créativité au service d’une véritable stratégie digitale à 360°.

Un site Internet pour véhiculer une autre image

En terme de fréquentation, le site Internet attire 2,5 millions de visiteurs uniques sur l’année avec des pics à 40 000 visiteurs uniques par jour. Dès l’ouverture, on devine la volonté de vouloir dépoussiérer l’image historique et désuète du parc en proposant de nombreux contenus multimédias dont une vidéo qui démarre en trombe sous fond sonore digne des plus grands péplums ! On est déjà dans l’ambiance. Le côté immersif est renforcé par la mise en scène de nombreuses photos et vidéos. Le parti pris est un site en full-flash, avec les limites que l’on connaît en terme de référencement. Pas de panique pour les possesseurs d’iPhone grâce au site optimisé pour mobile à l’application mobile ad hoc. On notera également la carte interactive qui permet de situer les différentes attractions, restaurants et hôtels du parc dont les Iles de Clovis, cité lacustre où les huttes en toits de chaume vous transportent aisément à l’époque Mérovingienne.

Le site Internet du parc représente 15% des réservations, en progression de 10% et le call center pèse pour 37% (source TourMag).

Le Puy du Fou

Un blog de ouf

Le blog du Puy du Fou apporte plus de flexibilité éditoriale par rapport au site plus “institutionnel”. Il est alimenté en interne par l’équipe communication, autour de 5 catégories de ouf et un nom de blog tout aussi évocateur. On va ainsi pouvoir suivre les actualités du parc, découvrir les nouveaux spectacles, rentrer dans les coulisses de la fabuleuse Cinéscénie et vivre de véritables Histoires de ouf !

Billetterie en ligne et bientôt m-billet

Dès 2005, le Puy du Fou était l’un des premiers parcs à mettre en place la billetterie en ligne. L’impression des e-billets permet d’accéder directement au Grand Parc, à la Cinéscénie et aux autres prestations qui peuvent être réservées en ligne.

Aujourd’hui, les ventes en ligne représente un volume de 20% à 25% des ventes totales alors que son concurrent Disney tournerait autour de 50%. Fort des années d’expérience et des limites actuelles du système de réservation, celui va être amené à évoluer prochainement, avec une ergonomie renforcée et de nouvelles fonctionnalités comme la constitution d’un séjour à la carte (restauration, location de voiture, packaging avec des prestataires extérieurs, etc).

Un des objectifs de cette refonte est également de passer au m-billet entièrement dématérialisé sur smartphone !

La mobilité au coeur de la stratégie numérique du Puy du Fou

Le site web est adapté pour une meilleure lisibilité sur les téléphones mobiles et même une version optimisée pour les iPad dont l’objectif est d’apporter l’information principale sur les animations, les services, le calendrier, les prix et la réservation par téléphone. La version mobile actuelle attire quelques 1500 visiteurs par jour et sera entièrement refondue à la rentrée prochaine en HTML5 qui s’impose progressivement sur ce type d’applicatif, notamment pour remplacer la technologie Flash dont Adobe abandonne les développement sur les mobiles.

Au delà du site optimisé pour les mobiles, une application native est à télécharger depuis Google Play et l’Appstore. Orientée principalement comme un service de découverte et de séjour dans le parc, cette application comporte de nombreuses fonctionnalités :

  • Le programme s’adapte au nombre de visiteurs pour éviter les attentes avec les horaires des spectacles du jour ainsi que le niveau d’accès affichés en temps réel.
  • Le guide de découverte permet de tout savoir sur les spectacles, animations, services ou restaurants (résumés, photos, tarifs, localisation …).
  • La géolocalisation agrémentée d’une couche de réalité augmentée aide à rejoindre les points d’intérêts les plus proches et le chemin pour s’y rendre le plus rapidement.

Dès son lancement, le taux de téléchargement de l’Application atteignait déjà 5% des visiteurs, un début prometteur avec une notification plutôt gratifiante des mobinautes sur les plateformes d’applications.

Facebook fer de lance de la stratégie sociale

L’animation des médias sociaux est nettement priorisée sur la Page Facebook qui compte plus de 100 000 fans à ce jour. Le compte Twitter @PuyDuFou n’existe que pour relayer les statuts depuis Facebook, sans aucune interactivité ni échanges avec les followers ce qui devrait être amélioré prochainement.

Sur Facebook, pas de community manager dédié, ni d’animation externalisée, elle est réalisée en interne par l’équipe de la communication afin de pouvoir répondre plus rapidement et efficacement. Une communauté active et participative où il arrive souvent que les Fans se répondent les uns aux autres comme de véritables ambassadeurs.

Dans mon parc sans prétention,
j’ai bonne e-réputation

Sur TripAdvisor, le Puy du Fou jouit d’une image très positive, facilitant le travail d’e-réputation qui ne consiste pratiquement qu’à lire des avis positifs de quoi rassurer les concepteurs du parc et de s’inspirer des avis comme un outil de suivi de qualité.

Dans le duel au somment qui oppose Google et Apple sur la cartographie et les avis, la nouvelle stratégie de Google sur les Pages entreprises qui s’affichent désormais directement dans le réseau social Google+, ne va pas sans dommages collatéraux, puisque la Page Google+ en lien depuis GoogleMaps n’est pas la Page Google+ officielle ouverte par le Puy du Fou qui devra sans doute engager les démarches nécessaires pour récupérer son dû.

Innover pour se démarquer

Stratégie de référencement, achats de mots clés, campagnes d’afficliation, co registration, jeu Concours, invitations blogueurs autant d’actions qui viennent compléter cette stratégie digitale à 360 degrés.

Le Puy du Fou ne se contente clairement pas de l’existant et cherche encore et toujours à améliorer ses services numériques. L’innovation comme une marque de distinction face à une concurrence qui ne joue définitivement pas avec les mêmes moyens.

A l’invitation du Puy du Fou pour la rédaction de cet article, j’ai eu le plaisir de visiter le parc et m’émerveiller devant la fabuleuse cinéscénie, je ne peux que m’associer à une reconnaissance méritée puisque à l’occasion du IAAPA Attractions Expo 2011, aux États-Unis, le parc historique vendéen a été salué par ses pairs pour l’ensemble de son oeuvre en recevant le convoité et prestigieux « Thea Classic Award », l’équivalent des oscars pour les parcs de loisirs !

La Cinéscénie

La Cinéscénie (©Le Puy du Fou)

Le Puy du Fou innove et se distingue sur le numérique
5 1 vote
  • Pour la billetterie en ligne c’est plutôt intéressant, car plus rapide et l’on prend un billet quand on veut!