Faut-il s’inquiéter des progrès fulgurants en robotisation et Intelligence Artificielle ?

Wall-E-Pixar

Je m’interroge modestement sur les progrès fulgurants en robotisation et intelligence artificielle. Cet article fait écho avec celui publié ce matin sur etourisme.info et l’initiative intéressante de Norio, un robot-visite qui guide les personnes à mobilité réduite dans le Château d’Oiron. Le signe d’une dualité entre ce que la technologie nous offre et ce que nous allons en faire.

Une nouvelle révolution industrielle et économique ?

Pour progresser notre société a connu de nombreuses révolutions industrielles et nous sommes vraisemblablement à l’aube de la quatrième. Les prédictions vont bon train. Entre ceux qui estiment que la robotisation sera plus créatrice que destructrice d’emplois. Et les autres qui envisagent une perte potentielle de 5 millions d’emplois dans le monde d’ici 5 ans ? Cela représente moins d’un pour-cent de la population mondiale, surtout dans les secteurs secondaires et tertiaires à première vue les plus impactés.

À relativiser donc. Mais en période de récession économique peut-on se permettre de prendre le risque ?

Loin des idéaux anti-progressistes ou des vieux discours réactionnaires, bien au contraire, j’aime explorer de nouvelles perspectives. Mais pour appréhender le progrès, il convient de l’anticiper. Or, la politique économique actuelle gère davantage l’urgence à courts termes que les conséquences à moyens termes.

La dimension économique reste la face cachée de l’iceberg.

Quid de l’intelligence artificielle et de l’éthique : un robot aura-t-il sa propre conscience ? Pourra-t-il se rebeller contre ses créateurs ? Voilà des questions qui échappent malheureusement au débat public et sont laissés aux seules mains des géants de l’Internet. Au passage je vous conseille l’excellent thriller psychologique Ex-Machina. Un programmeur en intelligence artificielle met au défi un de ses meilleurs éléments : « Le test c’est de te la présenter en tant que robot et de voir si tu penses toujours qu’elle a une conscience ».

Une vidéo publiée par les ingénieurs de la société de robotique Boston Dynamics a récemment fait le buzz. Excitante d’un point de vue technologique, elle est toute aussi inquiétante pour notre humanité. C’est d’ailleurs le sentiment général qui se dégage aussi bien dans la presse qu’auprès du grand public. Pas fou, pour préserver son image de marque, Google préférerait se séparer de Boston Dynamics rachetée en 2013 pour 500 millions de dollars. Ou peut être entre les lignes parce que les roboticiens ne proposent pas encore de version commercialisable. Time is money !

Vers une société d’impotents assistés ?

Quid de l’assistanat à outrance et des conséquences sur nos organismes humains ?

Je ne résiste pas à la tentation de vous partager cet extrait génial du film d’animation Wall-E, une des meilleures réalisations des studios Pixar. Le pitch du film en 2 phrases. La surconsommation et la pollution ont mis fin à la vie sur Terre (toute ressemblance avec la réalité est fortuite). Les survivants sont envoyés en exil dans des vaisseaux spatiaux pendant que de gentils robots nettoient la planète bleue pour permettre aux humains d’y revenir…

Dans l’extrait ci-dessous (en anglais), on assiste à la chute d’un humain tombé de son robot déambulateur. Tout un programme ! L’homme, rendu impotent par la technologie d’assistanat, appelle à l’aide pour qu’un autre robot vienne le relever.

Ce qui est génial avec la science-fiction c’est qu’elle a toutes les chances de se produire !

Faut-il s’inquiéter ou s’enthousiasmer ?

Sans être un ingénieur en robotique ou un éminent économiste, je n’ai aucune prétention à détenir la réponse et à poser les bonnes questions. J’aimerais juste que le débat soit posé publiquement sans être l’apanage des géants technologiques qui gouvernent le monde.

C’est encore plus vrai pour l’homme augmentée et le courant transhumanisme.
C’est là un débat tout aussi important, voir plus.

Et vous ? Inquiets ou enthousiastes ?

Faut-il s’inquiéter des progrès fulgurants en robotisation et Intelligence Artificielle ?
5 2 votes