Quand Google et Apple s’affrontent sur la cartographie et les avis.

La stratégie numérique de Google est parfois bien difficile à suivre… A la faveur du réseau social Google+, les Pages Google+ Local ont été déployées sur l’ensemble du réseau Google : Search, Map et Mobile pour les appareils Androïd. Pour le moins étonnant et de source officielle bientôt sur les appareils iOS alors que dans le même temps Apple annonce le lancement de sa propre application Plan dans iOS6 en intégrant même les avis de Yelp qui avait précédemment refusé d’être racheté par Google pour 500 millions $ USD. De quoi devenir chèvre !

Le glas est définitivement sonné pour Google HotPot qui avait succédé à Places et dont l’accès redirige maintenant vers Google+ Local. Même l’algorithme du moteur de recherche en perd son latin dans ses résultats. CQFD.

Les avis précédemment publiés via HotPot sont soumis à l’approbation de leur auteur avant d’être publiés dans les Pages Google+ Local et viendront ainsi compléter la notation issue du guide Zagat acheté par Google quelques mois auparavant.

Seul rescapé de cette tuerie numérique, Google Adresses (ou Google Places for Business dans sa version anglophone) dont les jours semblent déjà comptés puisque le blog officiel de Google annonce l’arrivée imminente d’une gestion simplifiée des informations ce qui pourrait signifier qu’à terme l’ensemble des fonctionnalités soit uniquement accessibles depuis Google+ Local. Pour un décorticage complet de la nouvelle Page Google+Local, je vous suggère de lire l’article de Pierre Eloy sur etourisme.info.

Les parti pris des acteurs en présence et non des moindres annoncent d’ores et déjà un combat de titans, bien malin qui en prédira le vainqueur. D’autant que si le positionnement semble tranché, il ne paraît pas irrévocable, par le passé Google a montré sa capacité au changement bien qu’aujourd’hui il paraît difficile de faire machine arrière avec un investissement sans précédent dans Google+ qui agrège progressivement l’ensemble des services Google issu de son Googlécosystème tentaculaire.

Après Roland-Garros et l’Euro 2012, voilà un autre match qu’il faudra suivre de près !

Quand Google et Apple s’affrontent sur la cartographie et les avis.
5 1 vote